contrails-moon
Contrails !
English
  1. Accueil
  2. Moteur
  3. Pompe Bosch VE

Contrails ! Pompe Bosch VE

pompe bosch

 

Amateurs et diesel

Les constructeurs amateurs pensent de plus en plus au diesel : après avoir développé le Dieselis avec Paul Lucas, Serge Pennec a dessiné le (la ?) Gaz'Aile.

La machine s'inspire de la famille Banbi-MCR, avec une motorisation particulièrement économique

Remise en état d'une pompe distributrice Bosch

Bricofoy est un jeune ingénieur en électronique, passionné de mécanique.
Les amateurs de diesel apprécieront sa remarquable étude sur la pompe distributrice Bosch VE. L'original, reproduit avec son aimable autorisation, est paru en 2005 sur Forum Auto.

 

La pompe Bosch VE, par Bricofoy

Cliquer pour agrandir les photos

 

"Voila mon occupation de vendredi soir : préparer un jolie pompe Bosch qui va bien pour la monter sur une 205.

 

cosses

 

La pompe étant dans un état indéterminé, c'est parti pour un bonne remise en état avec démontage total, changement de tous les joints et tout.
Et j'ai bien fait, elle était pleine de merdes à l'intérieur :

Voici, donc le point de départ : une pompe, la pochette de joints qui avec, la bague de guidage du levier de commande et le joint spi de l'arbre.

 

 

cosses

Et voila la même chose une petite heure plus tard :

Ça fait du monde, une pompe Bosch, hein ? :-D et encore, faut pas se plaindre, une roto, c'est pire !

Bon, je n'ai pas pris de photos lors du démontage, alors on va partir de là, y'a qu'a suivre à l'envers si vous avez des doutes pour le démontage ;-)

Il va sans dire que une fois la pompe "en vrac" toutes les pièces doivent être nettoyées et d'une propreté rigoureuse. De plus, un bon graissage au dégrippant des parties qui s'ajustent, frottent ou coulissent est indispensable au cours du remontage.

 

 

Sorties haute pression

 

raccords

 

On va commencer par remonter les sorties sur la tête hydraulique, ça sera toujours ça de fait. Voici les différents composants d'une des sorties : clapet, ressort de clapet, cale de réglage, beau joint tout neuf et raccord.

 

 

raccord

 

Les morceaux remontés à leur place :

 

raccords

 

Et hop :

 

 

Pompe de transfert

 

Voila, ceci étant fait, passons aux choses sérieuses :

corps de pompe

 

Hoooo, c'est tout vide ! On voit même mon jean au fond par le trou :lol:

 

stator

 

On commence par remonter le stator de la pompe de transfert :

 

lumières

 

Attention à bien positionner les trous en face des filetages au fond du corps de la pompe, repérés en vert.

 

rotor et palettes

 

Puis le rotor et ses palettes :

 

rotor

 

D'abord le rotor :

 

pompe transfert

palettes

 

Puis les palettes à l'aide d'une pince à becs ronds (et longs) :

 

couvercle

 

 

Puis le couvercle de la pompe :

 

couvercle

 

Le voila en place avec ses vis

 

 

 

Arbre d'entraînement

 

arbre

 

On va maintenant remettre en place l'arbre principal que voici :

 

cales

cales

 

Avant de le mettre à sa place, il faut y remonter le pignon d'entraînement du régulateur et ses deux cales d'accouplement élastiques neuves :

 

rondelle

 

 

Puis la rondelle qui va derrière :

 

clavette

 

Et enfin la clavette d'entraînement de la pompe de transfert :

 

Mise en place de l'arbre dans le corps de pompe

 

On place ensuite le tout dans le corps de la pompe :

 

arbre

arbre

 

Et hop, le voila à sa place :

 

 

Porte galets et plateau à cames

 

porte galets

 

 

On va maintenant remonter la pièce suivante : le porte galets, avec son axe d'entraînement pour l'avance en fonction du régime :

 

axe de commande

 

On place l'axe rentré dans la pièce (attention, placer le trou de l'axe du bon côté !) :

 

porte-galets

porte galets

 

Puis on place le tout dans le corps de la pompe :

 

axe de commande

 

 

Et voila ou va l'axe de commande lorsqu'il est à sa place :

 

cylindre

axe

 

Il dépasse dans le cylindre du vérin de correction d'avance :

 

piston

 

Bon, maintenant plus qu'a le remonter dans le porte galets pour pouvoir mettre à sa place le piston d'avance que voici :

 

articulation

 

On remonte l'articulation de l'axe :

 

piston

 

Puis le piston à sa place :

 

Trou de communication

 

Attention à son sens ! La partie creuse du piston, qui reçoit le ressort, est du côté du trou d'évacuation allant à la pompe de transfert :

 

axe

 

Plus qu'a redescendre l'axe à sa place

 

goupille

goupille

 

et le bloquer avec la goupille

 

circlip

circlip

 

et bloquer la goupille avec son clip :

 

couvercle

Joint

 

On remonte ensuite le bouchon du vérin de transfert, avec le joint neuf :

 

surcaleur

surcaleur

 

Puis de l'autre coté, le ressort et le surcaleur :

 

bouchon

 

Bon, puis finalement le surcaleur électrique, je l'ai viré puisque sur la 205 normalement il n'y en a pas, donc il n'y a pas la commande. J'ai donc mis le bouchon normal à la place :

 

Croisillon

Croisillon

 

On met en place le croisillon qui entraîne le reste de la pompe :

 

mise en place galets

Galets et rondelles

 

Puis les galets. Ils sont montrés ici sur leur support en dehors de la pompe : attention au sens de la rondelle, qui est bombée pour s'adapter à la forme extérieure du support :

 

Galets dans le corps de pompe

Galets dans le corps de pompe

 

ressort

ressort

 

Puis le ressort qui va au centre :

 

disque à cames

 

Et le disque à cames qui va par dessus :

 

orientation

 

Pour le sens de montage de cette pièce, l'ergot d'entraînement du piston (repère vert) doit être aligné avec la clavette de l'arbre de la pompe.

 

dique à cames

Ce sont les cames (bosses) de ce disque qui en passant sur les galets provoquent le déplacement du piston de compression du carburant, donc l'injection. On modifie l'avance en faisant légèrement tourner le support des galets grace au piston d'avance placé en dessous.

Ici, j'ai changé le disque à cames, car celui d'origine de cette pompe n'avait pas tout à fait le même profil. Celui qui y est maintenant monté provient d'une pompe de 205.

 

 

Piston distributeur

 

distributeur

 

Maintenant, passons au piston distributeur :

 

tiroir

 

Puis on lui ajoute le tiroir de régulation.

Cette bague, directement actionnée par le régulateur, va venir masquer plus ou moins profondément le trou d'échappement du piston (repéré photo précédente).

 

Lors de l'injection, le piston s'enfonce, poussé par le disque à cames. Selon la position du tiroir de régulation, le trou est libéré par l'enfoncement du piston après une course plus ou moins grande. C'est ainsi que se fait le dosage du carburant injecté (lorsque le trou est libré, la pression part par là et l'injection s'arrête).

Le piston est dit "distributeur" car il est entrainé en rotation, et par l'intermédiaire des trous qu'il comporte, dirige le carburant vers l'une ou l'autre des sorties de la pompe.

 

Tête hydraulique

 

piston distributeur

 

On remonte ensuite le piston distributeur dans la tète hydraulique :

 

ressorts

ressorts

 

puis les ressorts de rappel :

 

cale

cale d'épaisseur

 

La cale d'épaisseur en bout de piston :

 

ensemble

ensemble dans le corps de pompe

 

et on met le tout à sa place dans la pompe :

 

 

Leviers du régulateur

 

leviers régulation

 

On va maintenant remonter les leviers du régulateur et les ressorts de rappel de ces leviers :

 

ressorts

logement ressorts

 

La partie compliquée de l'opération est surtout due à la position de ressorts :

 

vis leviers

 

Détail de l'articulation des leviers par des boulons spéciaux (pour lesquels j'ai dû me fabriquer une douille en meulant une vielle douille de 13)

 

joints

 

Mise en place de ces boulons avec leur joint neuf en alu :

 

essai

 

Y'a plus qu'a rentre l'ensemble des leviers parle haut :

 

canaux du piston

 

Et ben non, niqué, ça passe pas, impossible... Il faut donc redémonter le tête et mettre les leviers en place AVANT :mad:

Au passage, on remarque sur le piston distributeur l'orifice d'échappement (vert), l'orifice de refoulement vers les injecteurs(rouge), et les 4 rainures de remplissage de la chambre, en bout(vert). Le piston est creux pour faire communiquer tout ça.

 

tête hydraulique avec ressorts

 

La tête garnie de tous les ressorts de rappel :

 

gros plan leviers

leviers en place

 

Plus qu'a remettre le tout en place, puis le redémonter encore une ou deux fois car les ressorts de rappel du piston ne tombaient pas en face, et voila :

 

 

Régulateur

 

Passons maintenant au remontage du régulateur centrifuge.

pièces régulateur centrifuge

 

En voici tous les morceaux :

 

masselottes

masselottes

 

On assemble les masselottes :

 

régulateur

 

Puis on les replace dans le corps du régulateur :

 

manchon

perçage manchon

 

On replace ensuite le manchon du régulateur que voici (remarquez le trou calibré du système de modification de début d'injection en fonction de la charge)

 

Mise en place de l'axe de régulateur

 

Puis on met en place l'axe du régulateur dans le corps de pompe :

 

rondelles

rondelles

 

les rondelles qui vont derrière le rotor du régulateur :

 

régulateur en place

insertion régulateur

 

puis le régulateur lui même :

 

serrage axe régulateur centrifuge

 

On rentre ensuite l'axe à l'intérieur, et on le serre à l'aide d'une clé BTR et d'une clé normale, ceci afin de tenir l'axe à sa place pour qu'il ne se déplace pas lors du serrage du contre-écrou de blocage.

La position de cet axe est importante, car c'est elle qui règle le système de modification du début d'injection à vide. Il convient donc d'avoir bien repéré sa position lors du démontage :

 

 

Couvercle de pompe

Voila, maintenant le corps de pompe est complet, il ne manque plus que le couvercle à remonter, ainsi que la soupape de régulation de pression de transfert, que j'aurais pu remonter tout de suite, mais bon.

 

ancienne bague

extraction ancienne bague

 

On commence par extraire l'ancienne bague de guidage du levier :

 

pose bague neuve

 

Puis on remonte la nouvelle bague à sa place :

 

bague en place

pose par serrage

 

On finit de la rentrer dans son logement en douceur, en la serrant avec un boulon et des rondelle larges :

 

ressorts

 

On remonte ensuite l'axe de commande et les ressorts de régulation :

 

ressorts de commande

 

Détail de l'accrochage de l'ensemble des ressorts de régulation sur les leviers du régulateur : le méplat (vert) est engagé dans l'encoche du levier (rouge) puis tiré à sa place en arrière :

 

levier

levier

Et hop, plus qu'à replacer le couvercle (avec son joint neuf) et le visser à sa place.

On remonte ensuite le levier de commande, que l'on remonte à sa place grâce aux graduations sur l'axe et sur le levier (on aura bien entendu pris soin de repérer sa position au démontage).

 

soupape

soupape

 

Maintenant, remontons la soupape de régulation de la pression de transfert (avec ses joints neufs bien sûr) :

 

électrovanne

électrovanne

 

Puis l'électrovanne de stop :

 

joint spi

joint spi

 

Et enfin le joint spi de l'arbre principal (on le met en place en le serrant avec un grosse douille à l'aide de l'écrou de la poulie qu'on visse sur l'arbre. Pas de photo, désolé)

 

 

 

pompe remontée

 

Et voila, c'est terminé, plus qu'à la greffer dans la 205 ! :-)"

Avec l'aimable autorisation de Bricofoy

 

 

Image courriel  Envoyer un message à Bricofoy

 

Precedente   Précédente      
© 2005-2014 Gilles Thesee
Dernière modification le
17-12-2013 à 04:09:27

HTML-Kit Button