contrails-moon
Contrails !
  1. Accueil
  2. Moteur
  3. Rotax manque d'huile

Contrails ! Les Rotax n'aiment pas le manque d'huile !

Mauvais raccordement d'huile
Photo Robert Borger

 

Des images pour se faire peur

Les moteurs Rotax 9XX jouissent d'une réputation de robustesse méritée, et se montrent peu regardants sur le refroidissement.
Ils ne sont cependant pas indestructibles, et cassent si on les prive d'huile.

Les constructeurs amateurs sont très scrupuleux sur la maintenance, mais il est toujours intéressant de savoir ce qui pourrait se passer...Juste pour le frisson !

Bob Borger a assisté au séminaire Rotax proposé par Lockwood Aviation. Il nous transmet ses informations et ses images.

 

La saga Rotax

Inversion de l'entrée et de la sortie d'huile

Inversion des raccords In et Out
Photo Robert Borger

Voilà ce qu'il advient quand on inverse les raccords In/Out après avoir nettoyé et rempli la bâche à huile d'un 91X.

Il s'agit de la même bielle que dans le frontispice.
Admirez comme la tête de bielle s'est "déroulée" pour venir se plaquer le long du corps...

 

 

Air dans les poussoirs

Air dans les culbuteurs
Photo Robert Borger

Ne jamais, jamais, JAMAIS tourner l'hélice à l'envers de plus d'un quart de tour. Cela entraîne la pompe à huile à l'envers.

Sur un système à carter sec, l'air est aspiré dans le circuit, et il se loge en premier dans les poussoirs hydrauliques. Contrairement aux vieilles voitures, celà ne produit pas de bruit de culbuteurs. La conséquence est une destruction rapide de la distribution.

C'est ce qui est arrivé à la soupape coincée de travers dans cette culasse. Le piston à l'arrière plan, provient du même cylindre.

 

Vilebrequin

Manque d'huile
Photo Robert Borger

Autre exemple de casse par manque d'huile.
Les roulements de ce malheureux vilebrequin faisaient peine à voir. On ne le répètera jamais assez,
les Rotax n'aiment pas le manque d'huile !

 

Prise de pression d'huile

raccord cassé
Photo Robert Borger

Sur ce moteur, un manocontact d'huile avait été installé sur un T entre le moteur et la sonde de pression d'huile VDO. Les deux capteurs étaient donc en porte-à-faux. La masse pendue à un ressort...
Les vibrations résultantes ont causé la rupture du raccord au ras du carter.

On peut voir le reste du raccord laiton dans le trou au-dessus du bouchon de plastique jaune.
Il faut environ 30 secondes pour vidanger 100% de l'huile par dessus bord par une telle ouverture.

 

Bielle à travers le carter
Photo Robert Borger

Le dessus du carter moteur, vu vers l'arrière. La bosse au milieu de l'image, résulte de l'impact d'un restant de bielle sur la paroi du carter.

Selon Dean Vogel de Lockwood Aviation, cela s'est produit environ 30 secondes après la perte des dernières gouttes d'huile.

 

 

 

Pour en savoir plus

Le séminaire Rotax 91X

website logo   Le reportage complet par Bob Borger

website logo   Le site Lockwood Aviation

 

Image courriel  Réagir à cette page Web

 

Precedente   Précédente      
© 2005-2017 Gilles Thesee
Dernière modification le
28-12-2013 à 23:01:25

HTML-Kit Button