contrails-moon
Contrails !
  1. Accueil
  2. Moteur
  3. Méthode Étévé

Contrails ! Contrôle d'hélice méthode Étévé

hélice Sonex
Photo GTH

 

La sagesse des anciens

Les constructeurs amateurs se posent parfois la question : comment vérifier le montage d'une hélice en bois ?

Voici, avec le style inimitable et les illustrations de l'époque, quelques fragments de la sagesse de 1932

 

La méthode de contrôle Étévé

 

Assurez-vous que vous êtes qualifiés et outillés pour intervenir sur une hélice, et que vous disposez d'une documentation à jour.
L'hélice peut se révéler l'élément le plus dangereux de votre appareil.

 

Vérification du montage

réglette
© Lainé 1932

Pour vérifier le montage de l'hélice, préparer :

a) Une planchette A de 0m,30 sur 0m,50, sur laquelle on puisse tracer des traits au crayon (fig. 111 à 116);
b) Une réglette en forme de T, de 0m,16 sur 0m,35, ayant la forme indiquée figure 108. Puis opérer comme suit :

 
mise à niveau
© Lainé 1932

 

1° L'hélice étant fixée sur le moteur, la placer verticalement et s'assurer de la verticalité au moyen du fil à plomb. Lever ou baisser la queue de l'avion, de façon à assurer cette condition.

Numéroter les pales 1 et 2, la pale 1 vers le bas.

2° Fixer la planchette A horizontalement sur un support approprié; la clouer par exemple, sur une caisse à essence à 20 centimètres environ plus haut que le bout de la pale inférieure, du côté de la face non bombée, et à 2 centimètres environ de celle-ci.

 
tracé
© Lainé 1932

 

3° La réglette B étant placée sur la planchette A, appliquer le bord CD de la réglette contre la face non bombée de l'hélice, de façon que le bord d'attaque occupe l'angle rentrant C (fig. 111). Avec un crayon, tracer le long de EF la ligne GH, en pointant le point G à l'aplomb de E (angle rentrant) et en indiquant : « pale 1 » le long du trait GH.

 

 
tracé de l'axe
© Lainé 1932

 

4° Enlever la réglette B et, par le point G, tracer une ligne GJ parallèle à l'axe de l'hélice (fig.112).

 
tracé
© Lainé 1932

 

5° Faire tourner l'hélice de 180°, de manière à placer la pale 2 en bas. Appliquer le bord CD de la réglette B contre la pale 2 et faire tourner la pale jusqu'à ce que le coin E de la planchette vienne sur la ligne GJ.
Immobiliser la pale (fig.113) et tracer la ligne KL avec un crayon, en suivant le bord EF de la planchette ; écrire : « pale 2 » le long du trait.

 
résultat
© Lainé 1932

6° On a ainsi tracé sur la planchette A, qui ne doit être déplacée sous aucun prétexte, trois droites GH, HK et KL (fig. 114).
Si l'hélice n'est pas déformée, les droites GH et KL, ainsi que les points K et G seraient confondus. La longueur KG mesure le voilage de l'hélice, et l'angle formé par les droites GH et KL mesure le gauchissement des pales.

 
Pour rectifier le montage il faut :

1° Egaliser l'incidence des pales, en annulant l'angle entre les droites HG et LK (suppression du gauchissement) ;

2° Corriger le voilage, c'est-à-dire la longueur KG à zéro (suppression du voilage).

 

Correction des défauts de montage

 

Rectification du montage

boulons d'hélice
© Lainé 1932

On remarquera que l'hélice est fixée sur le moyeu métallique, au moyen de boulons (fig. 110). Un boulon est toujours placé dans l'axe de chaque pale.

Le boulon M est placé dans l'axe de la pale 1; le boulon N dans l'axe de la pale 2. Les boulons P et B sont placés perpendiculairement aux pales.

En serrant le boulon M, onfait reculer la pale 1 légèrement en arrière. On produit le même effet en rapportant entre l'hélice et la flasque arrière du moyeu métallique une cale de faible épaisseur prise dans la tige du boulon N.

En serrant le boulon N, ou en plaçant une cale sous le moyeu en M, on fait reculer la pale 2.

En agissant sur le boulon P (ou en mettant une cale sous le moyeu en B), on fait reculer le côté P de l'hélice, ce qui a pour effet de faire tourner l'hélice autour des pales et, par suite, d'augmenter l'incidence d'un côté en la diminuant de l'autre.

On produit l'effet inverse en agissant surle boulon B ou en mettant une cale sous le moyeu en P.

Ceci posé, pour rectifier le montage de l'hélice, on opérera comme il suit :

 

1° Correction du gauchissement.
bissectrice
© Lainé 1932

Par le point K, on mènera une parallèle KN à GH et l'on tracera les bissectrices KP de l'angle LKN (fig. 115).

On agira ensuite sur les boulons P ou R (serrer P dans le cas de la figure), de façon à corriger l'incidence des pales de la moitié de l'angle LKN.

On vérifiera que la correction est suffisante, en recommençant les opérations 3 et 5; on obtiendra alors sur les planchettes deux droites RS et TC (fig. 116) qui seront parallèles.

Les deux pales auront donc même incidence. Il ne restera plus qu'à corriger le voilage.

 

2° Correction du voilage.
droite moyenne
© Lainé 1932

Pour corriger le voilage, il suffira d'agir sur les boulons M ou N (serrer le boulon M dans le cas de la figure), pour avancer la pale 2 en XY, la droite XY étant équidistante de TC et RS (fig. 116).

On vérifiera que la correction est suffisante en recommençant les opérations 3 et 5.

On constatera alors qu'on obtient, pour les pales 1 et 2, la même ligne XY, ce qui prouvera que le montage est parfaitement correct ; s'il subsistair de petites erreurs,il suffirait de serrer légèrement les boulons correspondants du moyeu.

 

Nota. - Il est utile de vérifier les hélices :

 1° Après le montage, dans le but de s'assurer que celui-ci est correct ;

 2° Tous les mois, par exemple, pour mesurer les déformations de l'hélice.

Lorsque les déformations sont importantes, il est indispensable de changer l'hélice, car les déformations peuvent entraîner des accidents graves.

Toutefois, il est possible, dans certains cas, de retoucher la face du moyeu en contact avec la flasque fixe du moyeu métallique ; mais ce travail ne doit être fait que par des ouvriers spécialistes.

 

Lainé & Guet, "Dictionnaire de l'Aviation", 1932 (Coll. F.K.)

 

 

Image courriel  Réagir à cette page Web

 

Precedente   Précédente      
© 2005-2017 Gilles Thesee
Dernière modification le
28-12-2013 à 23:01:10

HTML-Kit Button